<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

lundi 17 janvier 2011

Censure for nothing...

Zemmour, Dire Straits, RTI... et autres...

Ici et ailleurs, censure for nothing...
Ou plutôt à effet de démultiplication publicitaire :



Dire Straits, c'est au Canada. En France pas de problème avec Dire Straits, c'est de l'anglais, on comprend pas. Ici on en a contre Zemmour. Zemmour dit, comme pas mal de monde, beaucoup de bêtises, je l'ai dit et je le redis. Mais faisons le taire et on leur donnera de l'écho... Et on désignera en cible le danger du racisme, en ne regardant pas là où il est le plus virulent. Et tout le monde déploiera sa bonne conscience, dans laquelle Zemmour est aussi une épine. Bonne conscience comme hier pour la Tunisie, où des politiques aux médias, la bonne société parisienne n'avait pas vu de problème, mais qui aujourd'hui se précipite pour jouer encore et toujours les donneurs de leçons, sans même voir qu'un peu de décence serait de mise.

Les mêmes donneurs de leçons qui ne se scandalisent pas des appels à la guerre contre la Côte d'Ivoire, scandés depuis chez Ouattara jusqu'à l'Onu. Là pourrait être le véritable racisme : ne pas voir de problème qu'il y a à faire, ou faire faire la guerre à un pays si lointain, des nègres, sans même se poser la question de savoir si on aimerait ça chez nous ! Oh, je sais, on prétend "déloger" un président qui ne plait à la bonne société... Comme si on ne savait pas que son peuple le soutient. Comme si on ne savait pas de toute façon que la guerre est payée par les peuples qui la subissent.

Là pourrait être le vrai racisme et là pourraient être les vrais collabos, comme au temps de l’esclavage, ceux que l'on dénonce quand il s'agit d'hier et que l'on célèbre aujourd’hui quand ils appellent à la guerre contre leur propre peuple. Une guerre qui ne ferait pas grand mal aux parangons de la bonne conscience de la "communauté internationale" à l'abri du bruit des bombes.

Et pour que cela ne soit pas dénoncé, on censure régulièrement la RTI, sur laquelle sont lancés des appels pour le droit et la paix :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire