<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

lundi 31 janvier 2011

Quand le pouvoir français juge indispensable que la France se tire une balle dans le pied (4)

Une analyse remarquable dans le journal de la crise ivoirienne nous présente en deux volets l'arrière-plan de la nébuleuse économique qui se déploie dans la "crise ivoirienne". Je cite la conclusion :

"A la lumière de ces diverses révélations concordantes, on comprend mieux l’attitude de Nicolas Sarkozy qui ne travaille pas au bénéfice de la France en ressuscitant la Françafrique. Loin de là, on a pu voir depuis plusieurs semaines que les anciens de la Françafrique tels que Philippe Evano, Jean-François Probst et même Roland Dumas sont à la pointe du combat contre la politique africaine de Sarkozy. Acquis aux intérêts américains au point d’avoir fait adhérer la France à L’OTAN, véritable bras armé des intérêts occidentaux, Sarkozy œuvre pour l’instauration d’un nouvel ordre mondial dirigé par des ploutocrates anglo-saxons tels qu’Anthony Ward ou George Soros, qui maitriseront parfaitement les approvisionnements en matières premières en maintenant les populations des Pays Pauvres Très Endettés esclaves des éternels crédits du FMI. Dans cette optique ultralibérale criminelle, tout souverainiste comme Laurent Gbagbo est un gêneur qu’il faut coute que coute éliminer!"

Les deux volets en entier :
Les traits de la nébuleuse apparaissent...
Les traits de la nébuleuse apparaissent (2)



Et sur ce blog, articles précédents sur le thème "Quand le pouvoir français juge indispensable que la France se tire une balle dans le pied" :

1) Bruits de bottes en Côte d'Ivoire : comment la France se tire une balle dans le pied
2) Quand la France se tire une balle dans le pied (suite)
3) Mais pourquoi donc le pouvoir français juge-t-il indispensable que la France se tire une balle dans le pied ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire