<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

samedi 8 janvier 2011

Quand on reproche tout et son contraire à la Côte d'Ivoire républicaine...

Voilà qu'on dénonce en même temps - sans voir le côté irrationnel de ces attaques contradictoires - ce qui serait le positionnement anti-français de Ggagbo et ses liens à la Françafrique !*

Où, à nouveau, il apparaît que le vrai problème que pose la Côte d'Ivoire républicaine pour la "communauté internationale", qui ne veut d’opposition mondiale que non-viable - genre les groupes islamistes que l'on entretien pour en faire ensuite des diables commodes -, le vrai problème de la Côte d'Ivoire républicaine c'est de poser un précédent : une alternative crédible, pouvant faire tâche d'huile, à la mise en coupe réglée des pays dotés de ressources potentiellement exploitables à bon prix !

total.jpg

C'est ce que Me Vergès a compris : Gbagbo n'est en aucun cas anti-français. Alors pourquoi le pouvoir français, qui appuie moult dictateur dans le monde et favorise leurs élections truquées (ou celles des leurs fils), en veut tant à Gbagbo ?

... « Monsieur Gbagbo a donné aux sociétés françaises un cadeau royal : le port à Bolloré, le pétrole à Total et l’eau à Bouygues ** […] il fait la part belle aux Français. Mais il refuse de piller son peuple et de donner la moitié de (ces) rapines à nos dirigeants (Français) […] alors que dans d’autres pays (africains) réputés démocratiques […] on pille le pays et on donne la moitié à nos dirigeants […] Michèle Alliot-Marie leur a demandé (aux Français) de quitter le pays […] pour créer un climat de guerre ». (Me Vergès)


* Un matraquage en cours que relaye notamment Libération. Voir le billet de Théophile Kouamouo : "Pourquoi je n'achèterai plus jamais 'Libération'".

** Reconductions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire