<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

samedi 15 janvier 2011

Quid des charniers annoncés en boucle ?

Incrimination des autorités ivoiriennes : La preuve que l’Onuci prépare un charnier


Choi-Young-Jin-micros.jpg

Young Jin Choi, patron de l’Onuci, est loin d’avoir baissé les bras dans sa tentative de faire d’Alassane Ouattara, le président de la Côte d’Ivoire. Même s’il est moins bruyant ces derniers temps, le compatriote de Ban Ki Moon n’a tout de même pas lâché prise dans son activisme en faveur du président-dictateur du Golf Hôtel, Alassane Dramane Ouattara. Sa dernière trouvaille et qui en réalité est préméditée depuis l’avant élection, c’est la constitution d’un charnier. Véritable «hors d’œuvre» pour Ouattara dans sa diabolisation chronique de la Côte d’Ivoire.
Et pour cela, tout a été planifié par le Sud-coréen, parachuté de manière tribaliste par son frère Ban Ki Moon, à la tête de la plus juteuse des opérations de maintien de la paix (?!) dans le monde, l’Onuci. Si les Ivoiriens s’expliquent difficilement les incessantes patrouilles des éléments de l’Onuci à Abidjan, et surtout dans les quartiers chauds, c’est justement parce que ces derniers sont désormais des croque-morts ; à la recherche de cadavres dans les rues d’Abidjan pour la constitution du charnier. A preuve, lors de l’insurrection du 16 décembre 2010, les éléments de l’Onuci, selon le témoignage d’un militant du Rdr, sur les antennes de Onuci Fm, en plus de secourir les blessés, ramassaient les cadavres de nos camarades qui étaient tombés. Pour en faire quoi ? Silence radio.
Les soldats onusiens, des croque-morts ?
Dans la nuit de mardi à mercredi, après les affrontements violents entre rebelles et Fds, les corps des assaillants avaient mystérieusement disparu. Et coïncidence, deux chars de l’Onuci se trouvent sur le lieu des affrontements. Ce qui a poussé les Fds à s’interroger sur leur présence presque instantanée sur les lieux de la bataille, au moment où les corps des rebelles se sont volatilisés.

onuci cercueils.jpg

Un flash back suffit pour comprendre cette autre mission des éléments de l’Onuci, devenus désormais des employés de pompes funèbres. En effet, bien avant les élections présidentielles, c'est-à-dire le 1er octobre dernier, l’Onuci lançait une déclaration d’intérêt à l’endroit des sociétés de pompes funèbres. «La Mission des Nations Unies en Côte D'Ivoire cherche à identifier d’éventuelles sociétés spécialisées dans la provision de prestation des services mortuaires. Les compagnies devront disposer d’une expertise à un niveau international dans le domaine», signifiait clairement la mission onusienne en Côte d’Ivoire. Est-ce pour ses éléments? Que nenni ! Puisque cela fait près de 7 ans que les forces onusiennes sont en Côte d’Ivoire. Et ce n’est qu’à la veille des élections que Choi lance son intérêt pour le secteur funèbre.
Seulement, un paragraphe à l’intérieur de cette annonce peu ordinaire, a fini par convaincre des desseins inavoués. «NB : prière noter que ceci n’est pas une demande de cotation, ce n’est qu’un moyen pour nous d’identifier les sociétés qui sont intéressées à participer à notre futur appel d’offres au moment opportun», peut-on clairement lire. Choi avait-il programmé la mort en cascade en Côte d’Ivoire, au point de préparer un charnier.
En tout cas, les Ivoiriens sont une fois de plus éclairés sur les intentions du fonctionnaire onusien.

1 commentaire:

  1. PS : Et Air France annule ses vols à destination d’Abidjan : http://directscoop.net/2011/01/15/air-france-annule-ses-vols-a-destination-dabidjan/

    RépondreSupprimer