<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mardi 29 mars 2011

Les FDS tiennent ferme face aux troupes françaises et onusiennes en guerre au côté des mercenaires de Ouattara contre la Côte d'Ivoire...

... selon une dépêche de TWNews :

"COTE D’IVOIRE : L’ONU, LA LICORNE ET LES REBELLES DECLARENT OFFICIELLEMENT LA GUERRE A L’ARMEE REGULIERE.

TWN-Abidjan-Côte d’Ivoire-29/03 /2011. Ça y est ! Ce qui se tramait depuis quelques mois dans l’ombre est désormais officiel. L’opération des Nations Unis en Côte d’ Ivoire et la force française LICORNE, deux armées supposées ramener la paix dans ce pays, ont officiellement déclaré la guerre à l’armée ivoirienne ce lundi matin, a constaté un correspondent de TWN à Daloa. Ce sont les hélicoptères de l’ONUCI qui ont pilonné l’école de gendarmerie de TOROGUHE (15 kms de DALOA) et le camp du 3ème bataillon de la ville quelques minutes seulement avant l’arrivée des rebelles et mercenaires de Ouattara. Ces 3 armées ont ensuite mis le cap sur ISSIA et Yamoussoukro ou les combats se poursuivent en ce moment. Joint au téléphone, un proche du représentant du secrétaire général de l’ONU nous apprend que « ce sont BAN KI-MOON et SARKOZY qui ont donné l’autorisation à leurs forces d’attaquer finalement l’armée de Côte d’Ivoire à visage découvert ». Si pour l’impénitent impérialiste Président Français, cette autorisation ne surprend pas, le ok de BAN KI-MOON par contre emmène beaucoup d’observateurs à se poser la question de savoir si cela fait part de ses prérogatives. Ban Ki-Moon peut il lui seul, sans passer par le conseil de sécurité, donner l’ordre à une force de maintien de la paix de rentrer en guerre avec un pays ? Décidément, la Côte d’Ivoire semble être une terre d’expérimentation de tous les chaos.
Stéphanie KONAN"

4 commentaires:

  1. Lu chez Abel Naki:


    Depuis ce Mardi matin 29 Mars 2011, c'est la panique chez certaines personnes qui prétendent soutenir Gbagbo (et les institutions de la république), parce qu'elles auraient appris que les rebelles ont pris certaines villes, à savoir Bondoukou, Daloa, Zuénoula (ou Douékoué). Moi, ça me fait rire tout ça, parce que je n'ai jamais vu des gens qui aiment se faire peur à eux-même à ce point. C'est ce qu'on appelle des hommes de peu de foi, qui paniquent à la première alerte.

    Les rebelles lancent une offensive parce qu'ils sont paniqué tout simplement. C'est ce que moi j'appellerais l'offensive du désespoir. En fait, les entreprises d'exportation de cacao ont dit que si à la fin du mois de mars Ado n'a pas la réalité du pouvoir, ils vont exporter leur cacao et payer les taxes au gouvernement de Gbagbo. C'est ce qui fait peur à Ado. C'est pourquoi ils ont attaqué sur tous les fronts pour chercher à avoir le pouvoir avant la fin du mois. Ils sont désespéré.

    Depuis le début de la crise post-électorale les mêmes personnes, se disant supporters de Gbagbo, paniquent chaque fois que les rebelles attaquent et gagnent une ou deux bataille. Pourtant chaque fois, les FDS ont repris le dessus quelques jours plus tard. On a vu le cas d'Abobo, Koumassi, Yopougon, Anyama, etc. Et ces attaques sont toujours accompagnées des rumeurs les plus folles. Mais après, on s'est rendu compte que tout ça, ce n'était que des rumeurs.

    Pour tous ceux qui doutent des FDS, attendons d'ici deux jours (ou une semaine au plus) et on verra si les rebelles ont pris des villes ou pas ! Mais arrêtez d'intoxiquer et d'effrayer la population avec les rumeurs véhiculées par les rebelles. Haut les coeurs !!!

    RépondreSupprimer
  2. Remarque très juste Yapi. Ce pourquoi j'ai précisé en titre de mon post précédent : "Les FDS les tiennent en échec..." Suite à ta remarque (et celle d'Abel Naki) je vais d'ailleurs de redire en titre de ce post-ci. Le fait est d'autant plus remarquable que, comme le disent les dépêches TWNews et DirectScoop que je cite là, et malgré le black out des "grands médias", c'est aussi Onuci et Licorne que les Fds tiennent en échec !

    RépondreSupprimer
  3. Confirmation par l'armée ivoirienne:
    http://actualites.ivorian.net/article/?p=1304

    RépondreSupprimer
  4. Merci Yapi. Ça vaut d'être donné en entier : "Cojep.Info-30/3/22011 - A Daloa, tout semble calme. L’état Major des FANCI avait demandé depuis hier le repli tactique des soldats FDS. Duekoué n’a pas été pris comme le disent certaines personnes qui veulent saper notre moral. Car, vu la mort incalculable des soldats de L’ONU qui combattaient aux côtés des Rebelles, ils ont replié sur Gueyebli et Bangolo. L’ONU a passé des informations disant que les Rebelles ont titré sur leur Hélico, c’est pour Justifier les morts de plusieurs soldats de L’ONU qui ont participé aux Combats à Duekoué ! Les vrais Combats étaient à Duékoué. Car à Daloa, il n’y a pas eu de corps à corps dans les combats qui les opposaient aux rebelles, parce que l’état Major avait demandé un repli stratégique immédiat. A Bondoukou, certains de nos soldats qui pensaient que en se ralliant aux rebelles, ils allaient avoir leurs vies sauves ont été exécutés par les Rebelles. C’est déplorable.
    Cette Nuit et la Journée de demain seront décisives dans les Zones de Daloa et Bondoukou.
    HAUT LES CŒURS
    - Pure Intox que ces infos sur des victoires des rebelles : Abengourou RAS, pas même de combats.
    Roger Kassaraté"

    RépondreSupprimer