<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

samedi 18 septembre 2010

Côte d'Ivoire - Pourquoi Gbagbo a de fortes chances d'être réélu

5 raisons :

- 2000. Élections présidentielles. Après avoir arraché sa victoire dans les urnes en passe d'être confisquée, il s'en tient au fait et à la constitution, malgré la pression pour refaire dans la foulée d'autres élections, ce qui aurait reconduit l'instabilité institutionnelle.

- 2002. Coup d'État raté contre le gouvernement d'union nationale qu'il a mis en place. Les rebelles repoussés, les institutions sont sauvées une seconde fois.

- 2003. Après "l'interposition" française, qui ne sert de fait qu'à légitimer la rébellion et la coupure du pays en deux, la tentative de coup d'État constitutionnel de Marcoussis/Kléber échoue face à sa fermeté de Président appuyé par la rue. La Constitution et les instituions démocratiques sont à nouveau sauvées. Son prestige s'étend en Afrique.



- 2004. Échec de la tentative de renversement militaire lors des événements de Bouaké-Abdijan, au cours de laquelle sa stature symbolique internationalisée de pivot de la résistance face à la force militaire de l'armée française s'affermit en Afrique.

- 2007. Accord de Ouagadougou. Face à une rébellion défaite, mais dont l'occupation du nord est irréductible, il opte pour un accord visant à la réunification pacifique du pays, sans déroger au respect de la constitution.

Voilà quelques éléments qui ont conduit à la possibilité de mettre en place des élections, le tout dans le respect du cadre constitutionnel voté par référendum, et dans le respect de l'acquis historique, facteur d'une stabilité qui est la base indispensable pour le décollage d'un pays, voire d'un continent, en l'occurrence de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique. Autant d'éléments que les Ivoiriens n'ignorent pas et qui laissent à penser que Gbagbo a donc de fortes chances d'être réélu lors des élections de 2010, voire dès le premier tour, le 31 octobre...

Interview de Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes du Cojep, en campagne pour Gbagbo. RTI, 16.09.10 :




King Crimson - Power To Believe ... Power Circle...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire