<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

samedi 25 septembre 2010

Harkis - Dans le passage de Toussaint Louverture à Frantz Fanon

Césaire note cet apport de Toussaint Louverture : "Toussaint Louverture est celui qui donne de la chair aux principes de la Révolution."

Témoin de l'universalité concrète des principes de la Révolution : pensons que les théoriciens officiels des Droits universels abstraits avaient tant de peine à imaginer qu’ils pouvaient concerner les "non-blancs" et les femmes !

On n’a pas fini de mesurer l’apport de Toussaint Louverture... mort emprisonné au Fort de Joux dans le massif du Jura suite à la trahison du confiscateur de la Révolution, Napoléon, inscrivant la France dans l’apartheid !

fort-de-joux.jpg

Une confiscation comme il y en eu tant d'autres ! Contradiction entre les valeurs de la Révolution et une certaine idée de "l'identité française" qui en est la trahison...

Un siècle et demi plus tard : "La question des harkis pose à l'histoire enseignée une série d’interrogations qui tournent autour de la contradiction entre les valeurs de la République et la réalité coloniale et post coloniale. L'histoire singulière des harkis (leur place dans l'histoire de France, dans la colonie comme dans l'immigration) ne peut se réduire à une ou deux idées simples. Elle oblige d'une part à aborder dans toute sa complexité la guerre d'indépendance algérienne ; mais aussi à envisager la question de l'immigration des harkis et de l'accueil réservé par la France après guerre. Enfin, elle pose la question de l'identité française, entre indigénat et nationalité française, entre racisme et solidarité." http://www.histoire.ac-versailles.fr/IMG/pdf/La_question_des_Harkis.pdf

Contradiction entre les valeurs de la Révolution - à laquelle les harkis (on peut leur faire ce crédit !) ont cru - ; et une certaine idée de "l'identité française" qui en est la trahison - ce dont Frantz Fanon (des Antilles française, comme Louverture était de la Saint-Domingue française) prend acte, rejoignant le FLN - comme Toussaint Louverture, trahi, pose les bases de la Révolution en Haïti et les bases de son indépendance.


http://afrosapiens.akwedo.com/post/1174469785/frantz-fanon-est-ne-a-fort-de-france-le-20-juillet


"L’indigène est un être parqué, l’apartheid n’est qu’une modalité de la compartimentation du monde colonial. La première chose que l’indigène apprend, c’est à rester à sa place, à ne pas dépasser les limites. C’est pourquoi les rêves de l’indigène sont des rêves musculaires, des rêves d’action, des rêves agressifs." (Frantz Fanon)

Il est des semences, qui, comme portées par un vent irrépressible, répandent au loin les idées qui n'ont pas pu germer dans la terre où elles avaient éclos quand on les a trahies.


King Crimson - "Improvizáció..."

2 commentaires:

  1. HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE :

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


    Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

    RépondreSupprimer