<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

samedi 19 février 2011

Contre la violence militaro-économique

Déclaration résistante

« LES BANQUES, ON LES FERME, LES BANQUIERS ON LES ENFERME ! »


BNP ET SOCIETE GENERALE ETRANGLENT LA CÔTE D’IVOIRE,
ÉTRANGLONS BNP ET SOCIETE GENERALE !


Sur ordre du gouvernement sarkosyste, les deux banques BNP et SOCIETE GÉNÉRALE viennent de fermer sans avertissement leurs agences en Cote d’Ivoire, plongeant des dizaines de milliers d’Ivoiriens dans la faillite, la famine et l’angoisse !!!

Déjà des voix s’élèvent en Afrique et en Europe pour dénoncer ce coup d’Etat économique, se revanchant sur les populations ivoiriennes des échecs de la diplomatie française.

Les deux banques doivent être indexées par les patriotes panafricains : déjà certains citoyens de Dakar, Yaoundé ou Kinshasa demandent le retrait des dépôts des particuliers, entreprises et fonds d’Etat de ces deux banques !

Bien plus les démocrates d’Europe et d’ ailleurs peuvent retirer leurs fonds et clôturer leurs comptes !

La dénonciation de ces pratiques néocoloniales peut se faire par blogs, forums et conférences de presse pour les toucher au seul endroit où ça leur fait mal : au portefeuille !

Des sanctions ciblées doivent être prises contre ces « criminels économiques » : procès, amendes, interdictions de séjour, etc…

Du côté de ceux qui inspirent ces sanctions à la « République du Golf », une récupération sociale pourrait s’effectuer sur les biens de ces irresponsables ; saisies des comptes et des luxueux biens des rebelles – à Abidjan, Ouagadougou et Paris ! Dénonciation des rackets et criminalisation de leur « gouvernance par la violence », action en France contre les « biens mal acquis » de la dictature rebelle et de leur mentor !

Le remboursement des biens bancaires saisis s’effectuera-t-il au « Golf hôtel » ?

N’oublions pas les courriers, mails et téléphones de ces deux banques - disponibles sur Internet -, pour les faire plier, les dénoncer encore et encore jusqu’à ce que la spoliation se finisse et que justice se fasse !

2 commentaires:

  1. A lire ou a écouter sur le site afreekelection.com / Côte d’Ivoire – Bouaké est resté sourd à l’appel à « la révolution » de Guillaume Soro...Ange-Michel

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'info. http://afreekelection.com/crise/item/3640-article3179.html

    RépondreSupprimer