<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

samedi 5 février 2011

"Des milliers de pro-Gbagbo rassemblés contre le président burkinabè"

... Selon le titre de l'AFP. Et Si l'AFP elle-même le dit en ces termes !....

Les premiers mots de la dépêche : "ABIDJAN - Plusieurs milliers de partisans du président ivoirien sortant [sic] Laurent Gbagbo étaient réunis samedi à Abidjan pour dénoncer la présence du chef de l'Etat burkinabè Blaise Compaoré au sein du panel de l'Union africaine chargé de dénouer la crise ivoirienne, a constaté l'AFP.
Vêtus de T-shirt aux couleurs orange-blanc-vert de la Côte d'Ivoire, ces
partisans arrivaient par groupes sur la Place de la République, dans le
quartier central du Plateau, avant un discours prévu dans l'après-midi de
Charles Blé Goudé, leader des "jeunes patriotes" pro-Gbagbo.
[...]"


Il n'y a pire sourd ou aveugle... Quand Ouattara appelle à la grève, tout le monde va travailler (sauf quelques gros bras armés qui attaquent des FDS)...

Le leader des jeunes patriotes appelle à manifester et l'AFP constate...

Cf. aussi, pour plus d'explications, la dépêche de Direct Scoop.net : "Le Président Burkinabé Blaise Compaoré, avait plaidé lundi 25 janvier pour une intervention armée contre son homologue ivoirien Laurent Gbagbo. [...]
Blaise Compaoré a effectué le mardi 18 janvier une visite secrète en France où il y a rencontré le président français Nicolas Sarkozy pour parler de la Côte d’Ivoire.
Tuteur de la rébellion des Forces Nouvelles à laquelle son pays a servi de base arrière, Blaise Compaoré a été désigné en 2004 Facilitateur dans ledit conflit. Il constitue avec le Président sénégalais, proche de Ouattara, les fervents partisans de l’option militaire en Côte d’Ivoire."


Et, en images, sur Résistances Côte d'Ivoire.

1 commentaire: