<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mardi 19 octobre 2010

Séparer Droit et morale ?

S'il est utile de distinguer le travail des historiens de celui de l’Assemblée législative, il est tout aussi utile d'établir la façon dont s'articulent le droit et la morale, articulation allant jusqu'à la consultation de comités d’éthique...

morale.jpg
"La morale peut être individuelle, dans ce cas, il s'agit d'un code d'honneur que l'individu se fixe et qu'il décide d'appliquer ou non. Cependant, la morale peut être collective, et dans ce cas, elle s'apparente au droit. La morale et le droit travaillent tout deux de manière coordonnée ayant pour finalité l'amélioration de la vie en société.
Il existe différentes théories du rapport entre la morale et le droit. Les auteurs ont recours à l'image de deux cercles pour illustrer la morale et le droit. Chez certains, ces deux cercles sont concentriques, et considèrent ainsi que le droit est entièrement absorbé par la morale. D'autres prétendent que ces cercles sont sécants. Il y aurait donc trois catégories : les règles morales sans dimension juridique, les règles juridiques sans dimension morale, et à l'intersection, les règles morales ayant une application juridique. Il faut distinguer la morale du droit en deux points: La morale est personnelle et peux être en accord avec le droit, l'action faite conformément au devoir qui est le fruit d'un impératif kantien ou alors cette morale peut avoir une finalité personnelle et privée, et dans ce sens la morale n'est pas en accord avec le droit: c'est une action faite par devoir, fruit du caractère empirique. Enfin, certains avancent l'hypothèse que ces cercles sont strictement séparés. Cependant, cette dernière thèse admet trop d'exceptions pour être valide.
Le droit et la morale ont des domaines distincts, ils sont séparés, mais ils ont aussi des points de contact ; on ne peut parler ni de séparation, ni de confusion.
La morale peut être le fruit d'une seule personne, et ne s'appliquer qu'à elle ; le droit, en revanche, n'apparait que dans une société." http://fr.wikipedia.org/wiki/Morale#Morale_et_droit

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire