<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mardi 17 mai 2011

DSK vs Gbagbo. Indignations sélectives

Présomption d'innocence, respect de la dignité de la personne... à géométrie variable.


"Comme on aurait aimé, cher Maître Badinter, qu’un peu de la louable indignation dont vous venez de faire montre au micro de France Inter, s’exprimât lorsque furent diffusées les images atterrantes de la “prise” de Laurent Gbagbo le 11 avril dernier !"

Lu sur ResistanCIsraël (en gras gris clair, les mots de Me Badinter - et de son interviewer) :

"Comme on aurait aimé alors trouver, dans la bouche de votre interviewer, une allusion à  “l'incroyable brutalité du système américain françafricain, qui exhibe un accusé en en faisant d'emblée un coupable...”, et au fait qu’ “il y avait là une volonté d'humiliation...”

Comme on aurait aimé vous entendre vous émouvoir alors du spectacle de cet homme mal rasé, le visage défait, bien entendu pas de cravate, exhibé, mitraillé par les photographes...”, victime d’ “une mise à mort médiatique”...

Comme on aurait aimé vous entendre dénoncer le scandale de “l'exhibition provoquée, organisée par la police” françafricaine, de Laurent Gbagbo “sortant de” semaines de pilonnage intensif de sa résidence, “...comme si c'était je ne sais quel ennemi public no 1...”

Ce spectacle-là, organisé par le gouvernement français, n’était-il pas “haineux”, n’ayant “rien à voir avec la justice, et en particulier la justice” française... ne savait-on pas alors que “ces photographies et ces films seraient partout diffusés...” ?

Il est vrai que le personnage “promis aux plus hautes destinées”, qui “d'un seul coup” se trouve réduit à “l'image d'un homme détruit” a le mérite de n'être ni noir, ni victime d’un complot étalé sur dix ans.

Il est blanc, hypothétiquement visé par une attaque à très court terme, et de surcroît votre ami, comme Laurent Gbagbo l’était il n’y a pas si longtemps de quelques illustres socialistes français... [...]"

Lire l'article d'Eliahou Abel en entier et l'interview enregistrée de Me Badinter sur ResistanCIsraël


De la même façon, la solidarité avec la jeune femme du Sofitel est bien mince, tout comme a brillé par son absence la solidarité avec Simone Gabgbo (à droite sur la photo de droite) humiliée et photographiée pour le monde entier !

Cf. aussi : http://rue-cases-negres.blogspot.com/2011/05/affaire-dsk-ou-lindignation-geometrie.html
http://indignez-vous.hautetfort.com/archive/2011/05/16/parralleles-parralleles.html
http://moubamba.com/choc-des-images-de-gbagbo-a-strauss-khan/
http://laurentgbagbo.wordpress.com/2011/05/17/strauss-khan-humilie-tout-comme-le-fut-gbagbo-alors-vous-comprenez-ce-que-nous-avons-ressenti/

2 commentaires:

  1. mon cher delugio, tu m'otes le post du clavier.
    tu peux aussi ajouter le " 100 commentaires " du jour du gri gri, le " colombo" de fernand dindé , le blog de yann yec'han et le dernier post de claudius....
    le moins que l'on puisse dire c'est que la difference de traitement fait reagir

    RépondreSupprimer
  2. Beau résumé sur Gri-gri : http://www.legrigriinternational.com/article-100-commentaires-gbagbo-vs-dsk-74055332.html.
    Yann est en lien dans mon post.
    Fernand et Claudus, c'est une autre approche.

    RépondreSupprimer