<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mardi 15 mars 2011

Les escadrons de la mort pro-Ouattara tuent impunément, dans le silence des "grands médias"

ABIDJAN : Des rebelles pro- Ouattara, armés ont tiré mardi après-midi sur des jeunes civils ivoiriens tenant un check point (point de contrôle civil) tuant au moins 4 personnes au quartier 2 plateaux derrière Sococé, a constaté un journaliste de DirectScoop. Une cinquième victime grièvement blessée à été conduite à l’hôpital.

Les rebelles pro- Ouattara sont arrivés sur les lieux en tenue civile, à bord d’un taxi et armés de Kalachnikovs. Dès l’immobilisation du véhicule, ils ont ouvert le feu sur les personnes tenant le poste de contrôle, puis, après avoir tirés plusieurs coups de feu en l’air pour dissuader toute riposte, sont remontés dans leur véhicule pour quitter les lieux. Un témoin indique que « ce matin les jeunes qui tenaient le barrage avaient arrêté un rebelle pro-Ouattara qu’ils ont conduit à la police. Peut-être que les rebelles ont fait çà pour se venger ».


Le drame s’est produit à un poste de contrôle civil des II plateaux où, samedi, un véhicule de l’Onuci qui tentait de forcer le barrage avait été incendié par des populations hostiles.

La situation sécuritaire s’est dégradée à Abidjan depuis que des combats violents opposent les Forces de défense et de sécurité aux rebelles pro-Ouattara principalement à Abobo et dans différentes communes de la capitale économique. Plusieurs responsables du camp Ouattara, le chef rebelle Soro Guillaume en tête, avaient auparavant réitéré à maintes reprises, leur volonté de reprendre la guerre, révélant qu’ils étaient «lourdement armés». Suite ici.

C'est ce qu'il est interdit de dire dans les blogs de nouvelobs.com.


Voir aussi :

Attaques militaires sur tous les fronts : La main de Goodluck, Wade et Compaoré

In Le Nouveau Courrier N°226 du 15 Mars 2011 par Emmanuel Akani

Les va-t-en guerre de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont repris la main dans le dossier ivoirien. Aidés de la France de Nicolas Sarkozy, ils veulent agir vite. Les indices de leur implication dans les violences qui secouent le pays depuis quelque temps sont très perceptibles. L'article ici.

Ce qui n’empêche pas que les Fds tiennent ferme. Même l'AFP est obligée de le reconnaître.

5 commentaires:

  1. ça ne vous genait pas pas quand les escadrons de simone tuaient impunements les civils ivoiriens.
    aujourd'hui c'est le juste retourt des choses l'aroseur arosé.
    ils sont qui ces petits voyoux qui racket et vols les citoyens, à des pseudos check point, c'est bien fait pour eux, et dommage pour leurs famille encore des victimes du sieur gbagbo.
    on ne s'improvise pas policier on est policier...
    à bon entendeur salut...

    RépondreSupprimer
  2. Sauf que "les escadrons de Simone" sont une invention pour la propagation de laquelle Le Monde et autres journaux ont été condamnées par la justice française (mais qui le sait ?) :
    http://unevingtaine.wordpress.com/2006/05/03/%C2%ABescadrons-de-la-mort%C2%BB-%C2%ABparis-afp-le-monde-condamne-en-appel-pour-avoir-diffame-laurent-gbagbo-et-son-epouse%C2%BB-titre-de-la-croix/

    RépondreSupprimer
  3. si tu savais à quel point ses jeunes terrorisent la population, escroquent les automobilistes,
    frappe certains (surtout les chauffeur de taxi),
    et d'ailleur le jeune qu'ils avaient arreté avait des amulettes sur le corps, cela fait de lui un rebelle ?
    c'est bien continuez comme ça

    RépondreSupprimer
  4. Et bien sûr, c'est comme si c'était pas la guerre (imposée par qui ?). C'est sans doute ça que vous voulez instaurer sur toute la CI : http://resistances.akwedo.com/post/2365695854/sur-les-exactions-en-zone-cno-zones-pro-ouattara

    RépondreSupprimer
  5. à Anonyme : Tu as raison, tout doit se passer de façon nette, militaire et sans bavures....voyons, il faut être un peu sérieux!!! C'est la guerre en Côte d'ivoire et ces jeunes font un boulot remarquable aux check point...Maintenant, il est clair que dans le lot, il y aura tjrs quelques brebis galeuses, il va sans dire!!!Quant à parler des Pseudos "escadrons" de Simone Gbagbo, c'est aller "un peu" vite en besogne!!!Pourquoi ne pas parler,dès lors,de ses "milliers" de charniers imputés au président Gbagbo qu'on a jamais retrouvé??? éh ben, Juste pour tenter d'influencer les plus influençables !!!... De plus, Simone Gbagbo est une femme incroyablement attachée à la religion,et par conséquent,aux commandements de Dieu ...Tous ces "supposés crimes" ne cadrent pas avec le personnage !!!
    Quoiqu'il en soit, des dizaine de milliers de jeunes se sont présentés pour être enrolés dans l'armée et c'est une bonne chose!!! Cela freinera les ardeurs des Criminels Ouattara & rébellion, ONUCI et force Licorne !!!

    RépondreSupprimer