<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mardi 15 mars 2011

Quand "Le Monde" applaudit un escadron de la mort

Tous se souviennent qu'en 2003 Le Monde avait été un des principaux propagateurs de la calomnie sur l'"escadron de la mort de Gbagbo" - bonne nouvelle affichée sur six colonnes à la Une alors que Gbagbo triomphait au plan populaire à Abidjan après la tentative de coup d'Etat de Marcoussis.

Seul appui de cette propagande du Monde et des médias français : un cadavre (d'un homme médiatique, Camara H.) sur le terre-plein central d'une voie rapide, passé en boucle sur les télés françaises pour saper la popularité de Gbagbo, sans que personne ne se demande : à qui profite le crime ?

La légende propagée par le Monde sur ce fameux escadron, tout le monde la connait, au point qu'elle continue de servir. Tout le monde croit savoir que c'est avéré. Mais personne ne sait qu'en fait il s'agit d'une pure calomnie pour laquelle Le Monde a été condamné par la justice française aux dommages et intérêts en faveur de Gbagbo et de son épouse.


Et voilà que Le Monde d'aujourd'hui franchit une nouvelle étape : entonner la louange de l'escadron de la mort pro-Ouattara qui sème la terreur et la mort à Abidjan, en un article enthousiaste intitulé : "En Côte d'Ivoire, la peur change de camp" - affublé de l'appellation élégante de "commando invisible"... Façon de propagande de guerre explicite en faveur de la rébellion du Golf.

Véritable escadron de la mort cette fois, surarmé avec l'aide de l'Onuci, qui, non content de cela, le véhicule aux quatre coins d'Abidjan pour qu'il puisse accomplir son oeuvre de mort, et dont les crimes sont attribués... aux victimes !

Non content de les véhiculer et de les armer, les assaillants, aidés pour ne pas dire composés de mercenaires du sous-continent, ont le soutien militaire actif de l'Onuci et de son alliée Licorne ; ainsi que des médias français qui les appellent désormais invariablement "insurgés" - tandis que les mêmes médias passent totalement sous silence la véritable insurrection populaire, celle qui est en passe de renverser le dictateur du Burkina Faso, accessoirement soutien actif des assaillants en Côte d’Ivoire.


Depuis 2003, Le Monde a donc progressé : après la dénonciation d'un escadron de la mort fictif, le grand quotidien en est au soutien et à la célébration d'un escadron de la mort réel, mais appartenant au camp du Golf / Onuci / "communauté internationale" sarko-obamienne...

4 commentaires:

  1. il ne t'a pas échappé non plus que les escadrons ont été à nouveau cités dans la tribune de vendredi passé faite à Dozon, venin Konan et compagnie (avec la pauvre Tanella boni signataire qui a du être récupérée comme il y a peu achile mbembé). Deux raisons d'attaquer à nouveau le Monde
    saper aude
    ps: le monde et libé ont donné tribune à V. konan la meme semaine.Il faut dénoncer l'intellectuel droits de l'homme qui est en fait un mercenare de la pium
    sa

    RépondreSupprimer
  2. Second couteaux, alias idiots utiles, que les Venin et Dozon. Quand la "communauté internationale" lâchera ses sbires, ils pourront se dédouaner sur tous ces Venin : "ah, mais c'est pas nous qui l'avons dit, on leur a simplement ouvert nos tribunes, pluralisme oblige"...

    RépondreSupprimer
  3. Cet article du monde est honteux.

    RépondreSupprimer