<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

vendredi 4 mars 2011

À qui profite le crime ?

C'est la question qu'évitent soigneusement de se poser les médias de la "communauté internationale"...

Comme aujourd'hui pour les 7 femmes tuées à Abobo, on attribue d'emblée au "camp Gbagbo" ce qui s'avère trois jours après relever de ceux à qui profite le crime.

Entre temps, puisqu'il en reste toujours quelque chose, l'image de la Côte d'Ivoire républicaine s'est un peu plus dégradée. Toujours ça de pris pour ses ennemis.

Mais la question "à qui profite le crime ?" semble ne pas effleurer Libé, NouvelObs, (ou encore Radio France, France télévision, etc.) etc., etc. (la liste serait très longue), à moins qu'il s'agisse d'éviter aux lecteurs de se la poser...

Ça permet toujours qu'entre temps des blogueurs bêlants relaient l'"info" en en rajoutant dans l'outrance calomniatrice. Et sur la plateforme blogs.nouvelobs aux grands ciseaux, on n'y voit pas de problème !

Faut-il des preuves supplémentaires qu'on est dans l’aspect médiatique d'une guerre contre un pays qui, pour nous être cachée, n'en est que plus réelle.

Démenti des Fds.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire