<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mardi 18 janvier 2011

Vers une attaque conjointe rebelles / Onu ?

"L’attaque, menée par les Forces nouvelles et dans laquelle l’ONUCI devrait jouer sa partition, devrait se dérouler entre le 19 et le 23 janvier."

In Le nouveau Courrier N°180 du 17 Janvier 2011 par Benjamin Silué :

"Un journaliste de l’agence Inner City Press, accréditée auprès de la Maison de Verre, siège des Nations Unies à New York, a levé le lièvre lors d’un point de presse avec le porte-parole de l’Organisation. Il a évoqué tout haut un document circulant dans les cercles des journalistes, notamment français. Précisant que ce document n’a pas encore été authentifié, il en a révélé le contenu. Les Forces nouvelles, indique le mémo, auraient l’intention de sortir de l’hôtel du Golf entre le 19 et le 23 janvier pour lancer un assaut sur Abidjan, et créer un embrasement général. Le document affirme que les forces onusiennes devraient jouer leur partition dans ce schéma. Interrogé à ce sujet, le porte-parole s’est contenté de dire qu’il vérifierait que l’ONUCI est au courant de ce document, et ce qu’en pensent ses responsables."



Ce qu’il s’agit d’appuyer…

Violences dans les bureaux de vote au nord :

· BOUAKE : Dars es SALEM : les soldats FAFN se sont rendus dans les bureaux de vote pour brutaliser les représentants du candidat LMP. C’est une situation qui s’est généralisée dans toute le ville de BOUAKE.
· le QG de BAMARO à BOUAKE à été attaqué, tout à été emporté, pillé et volé, les membres du QG ont été menacés de mort.
· BOUAKE : AIR France 1 : GBËKËKRO : DLC Mr BERTHE à été battu par les militants du RDR, les militants sont empêchés de voter.
· BOUAKE : BELLEVILLE : le listing est arraché aux représentants LMP dans les bureaux de votes.
· BOUAKE KONANKRO : EPP 1, 2, 3, les listing de CINQ bureaux de vote ont été arrachés par les soldats des FAFN et les militants du RDR.
· ZIKISSO : GODIEKO : Représentant LMP Alain GNAKALA a été tailladé à la machette par un militant du RDR.
· Koumassi / COLLEGE aliko : 21 bulletins de votes déjà cochés, les superviseurs empêchent les représentants LMP de vérifier les cartes d’électeurs.
· SAMATIGUILA : Kélébadougou : les chefs et les notables sont installés dans les bureaux de votes et empêchent les militants LMP de prendre part au vote.
· SAMATIGILA : tchessirika : le représentant LMP, Sindou Bamba a été attaqué en rentrant de Mafélé.
· Samatiguila : banagro : les dozos dans les bureaux de votes empêchent les militants LMP de voter.
· SEGUELA : MASSALA : accès aux bureaux de vote refusé aux représentants du candidat du LMP.
· MONONGO : S /P KOLIA : le petit frère du chef du village supervise le vote et oblige les électeurs à voter pour le RDR avec l’accord des soldats FAFN.
· KORHOGO : superviseurs du LMP ont été agressés dans TROIS centre de vote (Franco –Arabe, EPP Nalo Bamba, Nalo BAMBA) leurs motos ont été confisquées.
· KORHOGO : aux alentours de midi le Directeur de Campagne COULIBALY MAMOUROU, et le ministre lanciné GON ont dû sous la menace du RDR se réfugier à L’ONUCI, les représentants du candidats du LMP ont été molestés et chassés des bureaux de votes, leurs motos ont été arrachées.
· KANI : Collège Mawa Kone 2 : le RDR fait voter 200 personnes après 17H sans tenir compte des remarques des représentants LMP.
· DALOA : niboua : les jeunes du RDR ont tué deux personnes dont un représentant des forces de l’ordre.
· TORTYA : le DDC Koné Katina molesté et enlevé par les rebelles et pris en Otage dans leur camp.
· KOUTO : KONE Doféré menacé de lynchage avec sa suite composée d’une soixantaine de personnes, à besoin d’escorte pour sortir de Kouto.


Violences que confirme un Français dirigeant une compagnie aérienne, Frédéric Lafont, un temps interdit de visas, s'insurgeant sur France soir : « c’est fort quand même, l’UE me sanctionne alors que le 28 novembre lors du deuxième tour de la présidentielle en Côte d’Ivoire, le responsable de la sécurité des observateurs de l’UE dans le Nord m’a téléphoné en urgence pour que je vienne rechercher 17 observateurs qui se faisaient molester ! Ils m’ont remercié en me disant qu’ils avaient craint de se faire couper en deux ! Mais ça on en parle pas ! D’ailleurs, j’attends toujours que Bruxelles me paye la troisième facture… »


Des violences habituelles, comme « mode de gestion de la cité » :

Revue Cultures et Conflits (citant RFI) :

« “L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire” (ONUCI) a découvert trois charniers au Nord de la Côte d’Ivoire, dans la région de Korhogo où se sont rendus par deux fois ses enquêteurs chargés des droits de l’Homme et de la police, du 1er au 12 juillet et du 22 au 26 juillet derniers. Avant même la publication de leur rapport, les spécialistes onusiens ont annoncé le 2 août qu’ils avaient pu établir la mise à mort, par balles, décapitation ou asphyxie, de quelque 99 personnes au moins. Les corps ensevelis dans trois sites seraient identifiés comme ceux de victimes des affrontements qui ont opposé dans la métropole nordiste des factions rivales de l’ancienne rébellion du Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire (MPCI), les 20 et 21 juin dernier. La victoire était alors revenue à Guillaume Soro, l’actuel chef politique des Forces nouvelles ».

Cf. aussi http://criseivoirienne.livejournal.com/2371.html


Résultat :


C’est cela que l’Onu soutient ! C’est pour soutenir cela que la « communauté internationale » risque de faire la guerre contre la Côte d’Ivoire !

2 commentaires:

  1. Attaquer sous couvert de l'ONU est la meilleure option pour les terroristes pro-Ouattara, car les FDS hésiteront toujours a ouvrir le feu sur des véhicules de l'ONU.
    Cette semaine va sans doute être décisive.
    Les infos du Nouveau Courrier relatives a l'ONU viennent de ce site: http://www.innercitypress.com/

    RépondreSupprimer
  2. Merci Yapi.
    Je mets donc le texte anglais d'origine : "Inner City Press: There’s a pretty widely circulated — there’s been in the French press now, among others — and no one knows if the memo is true or not, so I want to preface it that way. But the buzz is that the Forces Nouvelles intend to break out of the hotel around January 19 to 23, there’s a document being circulated that purports to be a kind of a plan for it — it could just be a de-stabilizing document. But I just wanted to know, since the document says that the UN will also get involved — the document seems to indicate that incidents will precipitate action by both forces on that date. Has the UN seen this? Does it deny that it’s playing any part in it? And how would it view the Forces Nouvelles coming out of the Golf Hotel?
    Spokesperson: I’d need to check on whether the Mission is aware of the document that you mention, and what their take is on it."

    http://www.innercitypress.com/cote1drc011411.html

    RépondreSupprimer