<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script>
Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur - Le mensonge se lève très tôt mais la vérité finit par le rattraper - Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

mercredi 6 avril 2011

Côte d’Ivoire : "la raison du plus fort est toujours la meilleure" ?

PETITION


Nous, citoyens de par le monde, attachés à la Paix et au Respect mutuel entre les peuples, prenons date ce lundi 04 avril 2011 sur la gravité de la situation en Côte d’Ivoire avec l’immixtion ouverte de la France en guerre aux côtés des rebelles pro-Ouattara. Les images du ciel d’Abidjan illuminé par les bombardements de l’armée française confirment l’adage selon lequel « la raison du plus fort est toujours la meilleure » et nous ramènent dangereusement aux temps des croisades et autres expéditions coloniales.

Combien de massacres de peuples faut-il à ceux qui veulent s’accaparer cyniquement les richesses du monde pour arriver à leurs fins? Les forces armées françaises doublant au passage les forces de l’ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI) viennent d’ouvrir la voie à de grands massacres à Abidjan et sur toute l’étendue du territoire. Elles prennent une très grande responsabilité devant l’Histoire.

En Afrique, les camps militaires sont pour la plupart situés en pleine ville et constituent des lieux de vie familiale et sociale, abritant aussi bien des soldats que leurs épouses et leurs enfants. Bombarder ces camps comme c’est le cas aujourd’hui à Abidjan revient à massacrer des civils !

Alors, est-ce bien la mission de Paix qui justifie la présence de l’ONUCI et des forces françaises (Licorne) en Côte d’Ivoire ?

Nous l’avions dit et répété, la solution en Côte d’Ivoire n’était pas militaire. Personne n’est dupe, si ce n’est pour des raisons inavouées, une solution politique était bien possible.

Comme toujours, vient maintenant le temps où ceux qui auront militairement pris le dessus feront leur information qui fait du perdant le responsable des massacres d’hier et de demain. Mais, tôt ou tard, comme pour le Rwanda hier et la Côte d’Ivoire aujourd’hui, les vrais responsables du génocide et des massacres d’Africains auront à rendre compte au tribunal de l’Histoire.

Citoyens du monde épris de Justice et de Paix, solidaires de la Côte d’Ivoire, si vous le désirez, vous pouvez signer cette pétition contre cette invasion sanguinaire d’un pays souverain et pour le soutien moral au Peuple Ivoirien meurtri.

Personne ne pourra dire demain « je ne savais pas ».


Fait à Paris, le 04 avril 2011

La Plateforme Panafricaine.

Contact de retour de signature : ppanafricaine@gmail.com

1 commentaire:

  1. Une nouvelle tentative de coup d'état est en cours à la demande d'Alain Jupé: http://criseivoirienne.livejournal.com/18709.html

    RépondreSupprimer